Presque fini!

Enfin, ce samedi 7 février, nous pouvons poursuivre la construction du grand feu, sous un ciel tout bleu et les pieds dans la neige.

Stéphane est au rendez-vous, avec son camion-grue rempli d’épicéas un peu passés de 3 m, qu’il s’emploie à décharger, avec précision, directement dans le corps de la structure, Jean-Marc et Christian en hauteur débitant les bois à 1 m de longueur.

Nous recevons aussi deux remorques de Nicolas et Antoine et une charretée prélevée dans la réserve naturelle.

Le travail se poursuit dans la bonne humeur, avec le bardage de sapins de Noël, les plus verts possible.

Il faut également délimiter par des piquets le périmètre de sécurité. Violaine nous aide en tenant le décamètre !

Seul petit souci : les roues du camion de Stéphane totalement allégé

patinent dans la neige fondante. Pas grave : François vient à la rescousse avec son tracteur.

Et en fin de journée, seule la pointe reste à garnir.

Ce sera fait samedi prochain, sauf météo désastreuse.

Chacun s’en retourne tout content, non sans avoir goûté les mignons petits cakes confectionnés par Joëlle.

Laisser une réponse