Photos récentes

Brocante/Marché aux fleurs2016
Carnaval des enfants 2016
Saint-Nicolas 2015 en avant première :-)
Grand Feu 2016
Patinoire Kockelscheuer

Les Aisances de Moyen

A quelques centaines de mètres de notre village, subsiste un petit îlot de nature dont la richesse a de quoi nous étonner. Il s’agit de la réserve naturelle des Aisances de Moyen, située du côté gauche de la route allant de Moyen vers Jamoigne, un peu en retrait avant le virage sous le Fayel. Ce terrain communal est devenu une réserve naturelle en 1990 et est géré par l’association Ardenne & Gaume.

Le retour du pâturage aux Aisances : chronologie…

- 29 mai 2004, visite guidée de la Réserve naturelle sous la conduite de Dominique Champluvier, conservatrice du site. Nous découvrons les richesses botaniques de la réserve et nous apprenons que son origine vient des pratiques ancestrales de l’agriculture extensive.

- 2 octobre 2004, ces pratiques agricoles d’autrefois ayant disparu, les buissons se développent et mettent en péril la flore particulière des Aisances. L’asbl Village de Moyen organise donc un premier chantier de gestion, au cours duquel un volume considérable de saules et de peupliers envahissant sont coupés et broyés

- 19 novembre 2005, deuxième chantier de gestion, qui vise à dégager les buissons qui ont progressivement emprisonné la clôture

- décembre 2005, les élèves de la section Environnement de l’Athénée Royal d’Izel débrousaillent les rejets des saules coupés l’année précédente.

- printemps 2006, l’équipe mobile d’Ardenne & Gaume passe de nombreuses journées aux Aisances afin de restaurer la clôture bordant la réserve

- été 2006, alors que la saison de floraison est terminée, les ânes pâturent aux Aisance. En broutant et en piétinant de manière modérée le sol, ils réduiront le développement des arbustes et des graminées banales et favoriseront le développement des espèces de fleurs les plus remarquable.

- automne 2006, visite guidée et nouveau chantier de gestion XXL (plus de photos ici). La réserve des « Aisances » passe, parmi les réserves d’Ardenne & Gaume, « de la catégorie des ‘oubliées’ à la catégorie ‘des plus suivies’ « 

Retrouvez Les Aisances dans les revues d’Ardennes & Gaume et de Natagora-Jeunes.

Archives et photos

Le 29 mai 2004, Madame Dominique Champluvier nous faisait découvrir la richesse botanique de cet îlot de flore sauvage.


Le biotope particulièrement riche et diversifié de la réserve des Aisances de Moyen constitue une relique de pratiques agricoles ancestrales. Au cours des siècles, les troupeaux ont pâturé dans ces prairies humides et une flore particulière s’y est développée, adaptée à être piétinée et broutée par les animaux dans ce milieu ouvert humide. Aujourd’hui, les pratiques agricoles sont beaucoup plus intensives que par le passé et ne permettent plus à cette flore de s’épanouir. En effet, beaucoup de terrains sont drainés et les apports d’engrais favorisent quelques espèces de plantes graminées beaucoup plus banales.

Il est donc important de préserver quelques îlots de ces milieux, riches mais fragiles, qui constituent pour nous un réel patrimoine naturel. Mais si on abandonne la réserve naturelle à son sort, l’agriculture d’autrefois ayant disparu, des arbustes vont pousser, le milieu va se refermer et après quelques dizaines d’années, ce sera devenu une forêt. Les gestionnaires de la réserve doivent donc reproduire, ou en tout cas imiter, les pratiques de nos grand-parents. Le 2 octobre 2004, les membres de l’asbl Village de Moyen ont participé à un grand chantier de gestion afin d’éliminer les arbustes qui envahissent la réserve et empêchent les fleurs remarquable de pousser. Sans ces travaux réguliers, la réserve perdrait en quelques décennies une grande partie de sa richesse botanique.

Lors du deuxième grand chantier de gestion, le 19 novembre 2005, nous avons coupé les saules qui envahissaient la clôture bordant la réserve naturelle. Cette clôture sera prochainement réparée et dès le printemps, un système de gestion par pâturage extensif sera mis en place.